Isabelle DUMANGE

Parcours d’administratrice chez Fapics

Isabelle DUMANGE
Gérante de la PME Société Mécanique Champenoise
Administratrice Fapics 2011-2016
 

 

20181210 012

Isabelle DUMANGE - profil

 

 

Isabelle DUMANGE a rejoint Fapics en 2011 et en deviendra administratrice, trésorière et animatrice du serious game The Fresh Connection. En 2016, elle décide de reprendre une PME spécialisée dans l'usinage de pièces pour tout type d'industrie près de Troyes : SMC pour Société de Mécanique Champenoise. Elle revient sur son expérience d’administratrice au sein de l’association.

 

  • « Etre administratrice de Fapics, c’est côtoyer des professionnel-les de haut niveau »

C’est lors d’un Supply Chain Event à Paris qu’Isabelle rencontre pour la première fois les équipes de Fapics alors qu’à l’époque elle est consultante en Supply Chain Management. Elle nous confie avoir été immédiatement séduite et décide d’adhérer à l’association afin « d’exercer de la veille et surtout de côtoyer des professionnel-es de haut niveau pour échanger et avancer ».

  • Pionnière du sérious game The Fresh Connection

Egalement professeure aux Arts et Métiers à Châlons-en-Champagne, elle retrouve au sein de Fapics, Robert CANONNE, directeur du Master Lean Production Logistique aux Arts & Métiers et membre d’honneur de Fapics. Elle va prendre en main le déploiement du serious game The Fresh Connection promu par Fapics et ira même jusqu’à organiser, pour la première fois en France, une compétition internationale étudiante qu’elle organise dans son école, aux Arts et Métiers. Quatre équipes françaises Arts & Métiers, l'ESCP et l'Essec se sont confrontées à trois équipes allemandes (de la Hochschule München, deTH Willdau et de l'Otto von Gueriche Universität) ainsi qu'à une redoutable équipe américaine du M.I.T.

Dans ses activités de consultante, Isabelle proposait également cette approche pédagogique et ludique par le jeu : «Je suis joueuse par nature et je constatais que ce jeu en particulier avait des effets très bénéfiques pour faire comprendre à mes client-es l’influence de leur décision sur la production, les stocks, le commercial…»

  • « Devenir trésorière d’une association comme Fapics, c’est aussi apprendre : cela me sert encore aujourd’hui en tant que chef d’entreprise »

Se sentant plus à l’aise avec les chiffres qu’avec les mots, Isabelle propose sa candidature au poste de trésorière de Fapics. Accompagnée par Joëlle DURIEUX, directrice générale du Pôle de Compétitivité mondiale Finance et Innovation et administratrice de Fapics, Isabelle va acquérir des compétences pointues en matière financière : « en tant que trésorière j’avais des contacts avec le comptable de Fapics. J’ai appris à maîtriser les dépenses et à concevoir un plan de trésorerie précis qui m’a rendu experte en matière de bilans. Par ailleurs, de par ma formation et mon parcours chez Fapics, je pense être une des rares chef d’entreprise de PME à avoir élaboré un processus S&OP. Or c’est une étape cruciale pour avoir de la visibilité dans la prise de décision ». 2 ans après la création de SMC, la croissance est au rendez-vous. « L’élaboration d’un processus S&OP me permet d’anticiper et de travailler plus sereinement. »

Aujourd’hui, Isabelle est une chef d’entreprise qui se dit heureuse d’avoir franchi le pas de la reprise d’activité même si cela n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. 3 ans ont été nécessaires pour affiner son projet et trouver sa cible d’entreprises grâce à une formation à la CCI de Paris. Avec une croissance de 10% par an, les principaux défis de SMC consistent à suivre la croissance de ses client-es et à recruter des technicien-nes qualifié-es. Sur son territoire les perspectives sont prometteuses avec l’installation l’an prochain du pôle d’excellence de la SNCF qui prévoit la réparation de 65 000 pièces de TGV. Ce pôle, qui se concrétisera par la création d’un bâtiment de 24 000 m2, a déjà généré de l’activité pour SMC et a permis d’engranger de nouvelles commandes en matière de pièces d’usinage.

La réussite d’Isabelle est fondée sur ses expériences professionnelles et son engagement comme administratrice de Fapics. Aujourd’hui chef d’entreprise et chef d’atelier d’une PME dans l’Aube, Isabelle est fière de créer de la valeur, de former des apprenti-es, de maintenir et créer de l’emploi et de perpétuer un savoir-faire industriel auquel elle est attachée et qui fait la richesse de notre culture industrielle française. A son tour, elle encourage d’autres industriel-les à rejoindre l’association pour s’enrichir mutuellement.


« Le temps consacré à Fapics, vous le retrouvez au quintuple 

grâce à la richesse des échanges et des rencontres »

 

Parcours d’une administratrice de Fapics : de la supply chain à la direction d’une PME !

isabelleSMCAprès les Arts et Métiers (Promotion 1986-1989) en génie industriel, Isabelle devient responsable logistique chez ARCELOR MITTAL durant 8 ans. Elle rejoindra ensuite une ETI dans la lunetterie avec la fonction de responsable de plateforme logistique puis directrice technique. Isabelle a également exercé durant 4 ans comme professeure aux Arts et Métiers de Chalons-en-Champagne tout en étant consultante en Supply Chain Management. Elle rejoint Fapics en 2011 et sera en charge de la compétition étudiante The Fresh Connection puis de la trésorerie de Fapics. En 2016 elle décide de se lancer dans l’entrepreneuriat et reprend une PME près de Troyes : SCM pour Société Mécanique Champenoise dont les expertises métiers sont le tournage, le fraisage et la chaudronnerie soudure ; 16 salarié-es réalisent la fabrication de pièces unitaires ou en petite série essentiellement pour le marché français. Parmi ses client-es : le secteur aéronautique, ferroviaire pour la fabrication de petits outillages pour des pièces de train ou pour de la maintenance. SMC est aussi un sous-traitant pour le matériel industriel d’Electrolux par exemple. 

Retour aux portraits d'administrateur-es

 
Dernière modification : 04/02/2019